Centenaire 14/18 : mémoires de notre temps

 Auger-Saint-Vincent. Le conseil municipal, les représentants des anciens combattants et les élèves de nos écoles vous convient à venir participer à la commémoration de l’armistice de la Première Guerre Mondiale 1914/1918. 

Une capsule temporelle pour transmettre
une mémoire vivante aux générations futures

Dans 50 ans, le 11 novembre 2068, les Augéroises et Augérois découvriront les témoignages de leurs aînés – nous – récoltés lors des cinq années de célébration du Centenaire de la Première Guerre Mondiale. Cette capsule temporelle (photo) définie comme une oeuvre collective de biens et d’informations sera remplie des photos, vidéos, lettres et témoignages des habitants qui ont participé aux différentes actions proposées par la commission Centenaire de la commune. Cette capsule sera enfouie sous une stèle au pied du monument aux morts

10h45 Rassemblement sur la place Saint-Vincent.11h00 Départ pour le monument aux morts.

11h15 Prises de parole 

  • Ouverture par les enfants des écoles 
  • Lecture du discours du Secrétaire d’Etat aux anciens combattants.  
  • Lecture de quelques lettres de poilus
  • Discours du représentant des anciens combattants  
  • Lecture de lettres de poilus et chant
  • Discours du maire 
  • Inauguration de la capsule temporelle  
  • Appel aux morts pour la France
  • Dépôt de Gerbes au monument aux morts
  • Minute de silence  
  • Clôture par le chant de la Marseillaise  

12h40 Vin d’honneur Salle des Cornouillers.
Exposition des objets et témoignages divers qui seront placés dans la capsule temporelle. 

Journée citoyenne en avril : la mobilisation pour le cadre de vie

logo Qu’est-ce-que cette journée ? La journée citoyenne à Auger a lieu un samedi dans la deuxième quinzaine d’avril. C’est une journée de mobilisation citoyenne organisée par la commune, avec les habitants bénévoles, pour réaliser divers travaux d’amélioration de leur cadre de vie : maçonnerie, espaces verts, plantations, peinture, etc. Mais aussi la restauration pour maintenir les forces. Tous les habitants volontaires, quels que soient leurs âges et leurs compétences, sont les bienvenus ! Une heure, une demi-journée, la journée, la participation est à la carte… mais il faut s’inscrire suffisamment tôt pour nous permettre d’organiser en amont cette journée.

Au début du mois d’avril, une réunion d’informations est organisée. Elle permet d’expliquer le déroulé de la journée citoyenne et de répondre aux questions. Pour tout renseignement, merci de vous rapprocher de la mairie.

Comptes rendus des Conseils Municipaux

Retrouvez les comptes rendus du conseil municipal par année

2021 : 
Janvier
Un conseil municipal assez dense avec à l’ordre du jour :
Point sur le personnel : départ à la retraite de Lysiane Ducanchez. 2. Point travaux. 3. Délibération pour la création d’une régie publique municipale. 4. Délibération pour le remboursement de frais divers. 6. Délibération pour un groupement de commandes pour la maintenance des défibrillateurs.
CR janvier 2021 BAT

2020 : 
Installation de l’exécutif municipal :
Pour les communes dont l’élection est « acquise » au 1er tour comme Auger-Saint-Vincent (15 candidats ont obtenu la majorité absolue), le conseil municipal et son exécutif seront installés au plus tard en juin 2020. La date sera déterminée sur le fondement d’un rapport remis au plus tard le 10 mai 2020 par le Parlement au Gouvernement sur avis du conseil scientifique. Un décret sera ensuite publié courant mai pour préciser l’installation du nouveau conseil municipal. A noter également que les votes du compte administratif et du budget traditionnellement examinés mi avril sont eux aussi reportés au 31 juillet 2020.

Convocation CM 12 02 2020

CR conseil municipal 12 février 2020 OK 2

CR juin 2020

2019 : 

CR 8 avril 2019-FD (1)

CR2 4 juillet 2019

CR19 septembret 2019 (1)

CR CM 3 décembre 2019

 

2018 :

2017 :

CR CM février 10 CR 29 juin17 CR 24 novembre 2017 CR 20 septembre17 V2-3 CR 13 avril 17 

2016 :

CR CM février 10 CR CM 30 juin 2016 V2 CR CM 26 mai 2016 CR 14 avril 16 CR CM février 10

2015 :

Conseil municipal nov 15 conseil 17 juin 2015 conseil 15 avril 2015 conseil 12 mai 2015 conseil 9 septembre compte rendu février 2015

2014 :

compte rendu décembre 2014 Compte rendu 26 Fév 2014 conseil 29 mars 2014 conseil 15 avril 2014 compte rendu 1ER Octobre compte rendu 1er juillet

Dernières réalisations et projets

Chantiers

• Réfection du mur du cimetière
• Rénovation de l’église

Assainissement

• Agir auprès de la SAUR, de la CCPV et du Conseil Général de l’Oise de façon à ce que le dossier « assainissement » – et son versant gestion et protection de la ressource en eau – soit identifié à la fois comme « prioritaire » et avec un niveau exceptionnel d’aides car lié à la présence des puits de captage d’eau potable du Valois.

Environnement

• Poursuivre la valorisation du patrimoine de notre commune (église, lavoirs, chemins et sentes) et lancer le programme « Auger, village fleuri ».
Urbanisme

• Créer dès la première année de mandat un document d’urbanisme (carte communale ou Plan local d’urbanisme) pour fixer les grandes lignes d’équilibre de notre territoire.

Associations

• Soutenir les associations existantes et accompagner les initiatives individuelles visant à favoriser le « vivre ensemble » entre les générations, mais aussi entre anciens et nouveaux habitants de la commune.
Inter-communalité

• Continuer d’affirmer Auger-Saint-Vincent dans la Communauté de Communes du Pays de Valois et plus largement au Conseil général de l’Oise et au Conseil régional de Picardie.

SIVOS

Syndicat Intercommunal à Vocation Scolaire Il regroupe les communes d’Auger-Saint-Vincent, de Trumilly, de Fresnoy-le-Luat et de Rocquemont. Présidente  : Margarita Alvarez, adjointe au maire de Trumilly – Vice-Présidente : Sabrina Deriche, conseillère municipale à Auger-St-Vincent. Renseignements  : secrétariat SIVOS – 2 rue du Raguet _ 60800 Auger-Saint-Vincent _ Tel / Fax : 03 44 59 16 58

École d’Auger-Saint-Vincent _ 4 rue du Raguet – 60800 Auger Saint Vincent _ Tel : 03 44 59 03 59 _ ce.0600991B@ac-amiens.fr _ Enseignantes : Camille Paucelier, Julie Jegouzo

École de Fresnoy-le-Luat _ 2 rue du Chateau – 60800 Fresnoy le Luat _ Tel : 03 44 54 28 63 _ ce.0600301B@ac-amiens.fr _ Enseignantes : Anne-Yvonne Caupin, Carole Magny

École de Trumilly _ 17 rue de Nery – 60800 Trumilly _ Tel : 03 44 59 02 12 _ ce.0600328F@ac-amiens.fr _ Enseignantes : Dominique Visdomine, Rachel Richard

Cantine Scolaire : Rue des Cornouillers à Auger-St-Vincent

Tourisme

L’Office du Tourisme de CREPY est situé :
82, rue National
tél. : 03 44 59 03 97 / fax : 03 44 59 23 15

Vous y retrouverez toute la documentation touristique sur notre région. De précieux conseils sont prodigués par les hôtesses d’accueil.

Des produits du terroir sont en vente dans l’espace boutique. Vous y trouverez : miel, jus de pommes et fruits, confitures et pétillants …

RVM

rvm
Annonces, informations, musique, culture populaire, politique, les champs d’intervention de la radio RVM sont éclectiques. Ils ont en point commun de se nourrir de l’actualité de notre territoire, à savoir le Valois.
Pour les élections départementales, la radio met en place un dispositif en direct pour suivre les résultats et recueillir les réactions des candidats en lice.
A écouter : [RVM->https://www.radio-valois-multien.fr]

Annuaire et liens utiles

Sous préfecture

3 place Gérard de Nerval

60300 SENLIS

03 44 06 85 55

Préfecture

1 rue de la préfecture

60022 BEAUVAIS Cedex

03 44 06 12 60

Conseil régional

15 mail Albert 1er

80000 AMIENS

03 22 97 37 37

Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Oise

1 pont de Paris

60000 BEAUVAIS

03 44 79 80 81

Aéroport Paris-Beauvais-Tillé

60000 BEAUVAIS

08 92 68 20 66

Chambre des Métiers et de l’artisanat de l’Oise

3 rue Léonard de Vinci

60000 BEAUVAIS

GEV (Groupement des entreprises du Valois)

Pascal ODENT, Président

03.44.87.62.77

Groupement des commerçants et artisans de Crépy-en-Valois

Lionel HASCHER, Président

03.44.59.13.27

SEMOISE (Société d’Économie Mixte de l’Oise)

Comité Régional du Tourisme de Picardie

3 rue Vincent Auriol

80011 AMIENS CEDEX 1

03 22 22 33 66

Association de sauvegarde de l’église

Un projet de restauration de l’église à l’étude

La commune et l’association de sauvegarde de l’église conduisent depuis plusieurs mois une réflexion visant à monter un projet de restauration complète de l’église. Un architecte est venu constater l’état général de l’église : la santé du bâtiment est bon, aucune menace ne pèse sur la structure en elle-même. Cependant, d’importants travaux sont à envisager pour remettre en état le bâtiment. L’estimation provisoire réalisée estime le montant des investissements à environ 270 000 E HT. Comme le conseil général a reconduit son opération de co-financement des projets de restauration des édifices cultuels, la commune peut bénéficier d’une subvention de 70%. A charge pour la commune de trouver un montage financier pour faire face au solde de 30%. Différentes pistes sont envisagées qui combineraient notamment l’intervention de la Fondation du Patrimoine, de l’association de sauvegarde de l’église et de la municipalité.
Renseignements auprès de Dominique Carraud, président de l’Association de Sauvegarde de l’Eglise d’Auger, et de Fabrice Dalongeville, maire de la commune.

Comité des fêtes

Composition du Bureau du Comité des Fêtes

Président : Jean-Pierre Joly 
Secrétaire : Arlette Bellonnet
Trésorier : Patrick Lamoureux
Membres du conseil d’administration :
A.Bellonnet – P.Bellonnet – D.Herbain – J.P.Joly – V.Joly – G.Jurkiewiez – E.Lamoureux – P.Lamoureux – B.Le Couviour – G.Pakula

Cantine et Périscolaire

  • Restauration scolaire

    Ouverture pendant la période scolaire du lundi au vendredi (sauf le mercredi).
    Les enfants sont pris en charge de 12h à 13h15 par des employés communaux

    Le repas comprend :

     1 entrée

     1 plat de viande ou poisson

     1 plat de légumes

     1 fromage et 1 dessert.

Les inscriptions se font pour le mois à l’aide du planning cantine et périscolaire

Si vous désirez que votre enfant déjeune au restaurant scolaire, veuillez remettre au SIVOS (boîte aux lettres de la mairie d’Auger) : le planning d’inscription (pdf-24ko), le règlement par chèque de préférence libellé au nom du trésor public, le règlement intérieur (pdf-10 ko) du restaurant scolaire lu et approuvé ainsi que la fiche de renseignements (pdf-8 ko)complétée (pour une première inscription).

Tarifs : ils sont compris entre 4 et 6 €/repas.

Afin de pouvoir appliquer le barème du quotient familial sur votre participation au paiement de la cantine et du périscolaire pour l’année scolaire, veuillez nous fournir une copie de la ou des déclarations de revenus 2009 des représentants légaux de ou des enfants concernés.

  • Périscolaire

    Ouverture pendant la période scolaire du lundi au vendredi (sauf le mercredi) de 7h30 à 8h30 et de 17h à 19h.

    Les enfants sont pris en charge par une animatrice, un goûter leur est distribué lors du périscolaire du soir.

Les inscriptions se font pour le mois à l’aide du planning cantine et périscolaire
Pour l’inscription, veuillez remettre le planning d’inscription (pdf-24ko), le règlement par chèque de préférence libellé au nom du trésor public, le règlement intérieur du périscolaire (pdf-12ko) lu et approuvé ainsi que la fiche de renseignements (pdf-8ko) complétée.

Tarifs, ils sont compris entre :

 périscolaire du matin : 0.94 à 2.30 €/heure

 périscolaire du soir : 2.07 à 4.80 € / heure (goûter compris).

Afin de pouvoir appliquer le barème du quotient familial sur votre participation au paiement de la cantine et du périscolaire pour l’année scolaire, veuillez nous fournir une copie de la ou des déclarations de revenus 2009 des représentants légaux de ou des enfants concernés.

Produits de la ferme

Gaec Saint-Vincent

Produits de la ferme

(œufs, volailles, pâtés, champagne, vins de pays, bière Saint-Rieul, etc.)

8, rue Raguet

Tel : 03 44 59 03 61

Fax : 03 44 59 28 68

Sport, Culture, Loisirs

foot2  Le club de football
  Le stade Richard Pryjda
 

Président : Francis Meunier
Secrétaire : Patrick Lamoureux
Trésorière : Virginie Pidemont-Vial
Arbitre :
Les seniors _
L’équipe est de nouveau inscrite au championnat 2015/2016 départemental.
http://a-s-auger-saint-vincent.footeo.com/ 


yoga  Yoga
  En forme à Auger

 

Présidente : Marie Martine Frizon
Vice Présidente :
Sabrina Derriche
Secrétaire :
Charlotte Leblanc 
Trésorière : Yolande Rigodon

http://en-forme-a-auger.asso-web.com/11+les-cours-et-tarifs.html

CCAS

Un peu d’histoire… C’est suite à la Révolution et sous l’influence des philosophes du 18ème siècle que le 27 novembre 1796 ont vu le jour les Bureaux de Bienfaisance (un par commune). Puis, sous la III° République, le 15 juillet 1893, l’aide médicale gratuite est dispensée par les Bureaux d’Assistance qui viennent compléter les Bureaux de Bienfaisance. Le 29 novembre 1953, la IV° République réforme l’Assistance en général et crée les Bureaux d’Aide Sociale qui regroupent l’action des bureaux de bienfaisance et d’assistance. Enfin, après la décentralisation, le 6 janvier 1986 voit la réorganisation des bureaux d’aide sociale et la création des C.C.A.S. ou Centres Communaux d’Action Sociale. La volonté du CCAS est d’être à l’écoute et de mieux répondre aux difficultés, même passagères, des habitants. La conjoncture crée des différences et l’orientation du CCAS est de réduire la fracture sociale qui s’accentue dans notre société actuelle. Plus d’aides sociales, plus d’écoute, plus de partage ; autant d’actions qui visent à défendre la devise de notre pays : Liberté, Egalité, Fraternité.

Les actions du CCAS
• Le livre de Noël des enfants non scolarisés
• Le repas des anciens
• Les places de cinéma pour les 12/17ans
• Les bons de chauffage
• L’aide et les conseils pour les enfants
• Le colis de Noël des anciens
• L’écoute et l’accompagnement des personnes âgées et autres personnes rencontrant des difficultés passagères.
• Médiateur avec les aides sociales du département ou de la CPAM
• Aide à la scolarisation
• Aide aux voyages scolaires
• Aide pour la cantine scolaire
• Aide à la constitution de dossiers type APA, APL…

Toute demande d’aide sera étudiée au sein de la commission.

s-derrichePrésidente du CCAS
Sabrina Derriche, conseillère municipale
Tél : 06 72 51 92 71
sabrina.derriche@wanadoo.fr

Intercommunalité

ccpv Communauté de Communes du Pays de Valois

7 rue de la couture

60440 Nanteuil-le-Haudouin

Tel : 03.44.88.05.09

Fax : 03.44.88.37.45

e-mail : com.valois@wanadoo.fr

http://www.cc-paysdevalois.fr/

L’intercommunalité est en œuvre dans le Valois depuis plus de vingt ans, au travers notamment de deux SIVOM pour les cantons de Betz et Nanteuil le Haudouin, et de plusieurs SIVU pour celui de Crépy en Valois.


Quelques dates :

20 mai 1988 : création de l’association Valois Développement, concertation des élus des 3 cantons pour débattre de leurs objectifs et devenir l’interlocuteur unique et reconnu de la Région et des autres collectivités locales.

15 novembre 1990 : transformation en Syndicat d’Etudes et de Programmation (SEP), afin de pouvoir bénéficier de crédits d’Etat et d’un statut juridique lui permettant d’être le support de certaines procédures comme l’OPAH ou un schéma directeur.

18 janvier 1993 : le Préfet arrête le périmètre du Schéma Directeur du Valois.

25 octobre 1994 : SEP Valois Développement arrête le projet de Schéma Directeur.

1er janvier 1997 : regroupement des communes des cantons de Betz, Crépy en Valois et Nanteuil le Haudouin en Communauté de Communes du Pays de Valois.

carte-ccpv

Atouts touristiques et patrimoine

_
eglise L’église, témoignage de l’architecture du moyen-âge

Nombreux sont les villages qui comptent en leur sein un édifice majestueux.
L’église, nous l’avons tous contemplée sans peut-être voir en ces murs la portée de nos regards sur notre passé. Sa flèche octogonale en pierres s’élance sur une tour dont la base est massive. De petites fenêtres (oculi) dont l’une surmonte la porte permettent de dater la tour : XIème siècle.
Le beffroi au-dessus est du XIIème siècle. Les colonnettes et les beaux chapiteaux du clocher laissent supposer que ce dernier a été restauré à la fin du XVIème siècle. Sur le côté Ouest de l’église, l’ancienne porte des morts a été murée (autrefois, le cimetière se trouvait sur la place). Le portail à l’arrière de l’église date du XIIIème siècle. De ce même côté se dresse un croisillon de belle allure avec trois fenêtres du XIIIème siècle ornées de dents-de-scie. Bien plus tard une seconde chapelle à fronton triangulaire a été ajoutée avec une haute fenêtre pour éclairer l’intérieur.
Les dernières rénovations datent de 1973 pour la toiture et 1989 pour le plafond de l’entrée.
…………………………………………………………………………………………………..

Le Parc-aux-Dames, ancienne abbaye royale

Notre commune est inscrite dans une région riche d’histoire. Le Valois fut terre royale et notre village porte les traces de ce passé. Outre notre église, le Parc-aux-Dames est sans doute le site le plus prestigieux. Ancienne abbaye royale de l’ordre de saint Bernard, elle fut fondée au XIéme siècle par les comtes de Vermandois, et rétablie en 1205 par Eliénor ou Eléonore, comtesse de Saint-Quentin et dame de Valois. Cette princesse édifia une nouvelle église, à laquelle elle constitua des revenus et des propriétés considérables. Elle y installa des religieuses tirées de Citeaux, pour lesquelles elle obtint de Philippe-Auguste une charte confirmative que le pape Innocent III abrogea en 1210. Elisabeth I fut la première abbesse. L’abbaye en compta une quarantaine après elle. Saint Louis visita le monastère sous le gouvernement de Catherine II. L’abbaye fut dévastée pendant les guerres du XIVème siècle. Les anglais y mirent le feu qui brûla l’église, le clocher, le portail et les lieux réguliers. La famine qui décimait la région, gagna le couvent. Une seule religieuse survécut. La communauté fut ruinée.
Les religieuses qui succéderont auront du mal à relever le monastère d’un tel désastre. La 35e abbesse, Marie Elisabeth Fouquet, sœur du contrôleur général des finances, profita du crédit de son frère pour restaurer et embellir les lieux claustraux. Vers 1550 elle fit reconstruire les voûtes de l’église, achever et vitrer le cloître, élever un nouvel autel. À la Révolution, l’abbaye comptait une abbesse.
En savoir plus :
La première abbesse fut Élisabeth I, fille du seigneur d’Acy-en-Multien. C’est elle qui obtint, en 1207, que l’église récemment achevée fut dédicacée par Guérin, évêque de Senlis. Cette même année, les chapitres de Saint Rieul et de Saint Frambourg de Senlis renoncèrent, en faveur du Parc-aux-Dames, à plusieurs droits qu’ils avaient coutume d’exercer dans le canton. On compte une quarantaine d’abbesses après Élisabeth.
En juillet 1235, alors que l’abbesse était Catherine II, Saint Louis visita l’abbaye et lui accorda de prendre chaque semaine, dans la forêt de Retz, trois voitures de bois attelées de trois chevaux. Sous Eustochie II, on refusa l’entrée du couvent aux visiteurs de Citeaux. Ceci entraîna l’interdit de la maison, l’excommunication des religieuses et la déposition de l’abbesse, remplacée, en 1243 par Marie II de Voisnie. Celle-ci obtint du roi Saint Louis une charte délivrée à Crépy, en 1244, portant concession aux dames du Parc, du droit de panage dans le bois de Chaumont. En l’an 1256, le roi leur abandonna la pleine propriété de ce même bois.
Durant les guerres du XIV ème siècle, les Anglais dévastèrent l’abbaye. Ils incendièrent l’église et les lieux réguliers. A cela s’ajouta la famine qui ravageait le pays. Bientôt, il ne resta plus qu’une seule religieuse. Les titres de propriétés furent perdus et la communauté, ruinée, ne se releva jamais complètement d’un tel désastre. Au mois d’Août 1578, Denise II de Barthelemi obtint d’Henri III, des lettres confirmant les privilèges du monastère. Renée I de Vieuxpont, morte en 1614, releva la clôture et rétablit la vie communautaire.
La trente-cinquième abbesse, Marie-Elisabeth Fouquet, sœur de Nicolas Fouquet, contrôleur-général des finances de Louis XIV, profita du crédit de son frère pour embellir les lieux claustraux; elle fit reconstruire les voûtes de l’église, achever et vitrer le cloître, élever un nouvel autel, sur lequel fut placée l’inscription suivante :
Nicolaus Fouquet vice comes Melodunensis, et regis in supremo regni senatu procurator generali et summus oerarii proefectus hoc altare domino oedificavit
Elisabetha Fouquet soror ejus monasterii hujus abbatissa anno domini 1658
Cette abbesse conserva la direction du monastère durant trente ans. En août 1652, elle obtint des lettres-patentes érigeant le Parc-aux-Dames en châtellenie, dont le ressort comprit les justices particulières de Saint-Mard, Magneval et Rouville, avec droit de foire et marché. En mai 1659, s’y ajouta le droit de haute-justice sur la terre d’Auger-Saint-Mard. Anne de Médavy lui succéda. Au bout de treize années de gestion, elle laissa, en 1696, quatre-vingt mille livres de dettes que sa soeur, Marguerite de Médavy abbesse après elle, paya presque en entier grâce à une sage administration continuée jusqu’en 1723.
Lui succédèrent :
Marie-Marguerite Le Pelletier, soeur du premier président au Parlement de Paris, qui démissionna à cause de la pauvreté de l’abbaye. Marguerite de Mornay, nommée le 30 novembre 1724; elle rétablit l’ordre dans la maison, réorganisa le chartrier et mourut, en 1744, en laissant la crosse abbatiale à la prieure du monastère de Morienval. A cette époque, le nombre de religieuses était de trente et un. Françoise Suzanne de Saillant fut la dernière abbesse, installée en 1779. A la Révolution, elle sortit de l’abbaye avec dix religieuses et neuf converses.
A ce moment, les principales propriétés comprenaient les étangs, le moulin, les fermes de Bouville, Rouville, Saint Mard, Villeneuve, Raray, Magneval; des terres à Sacy-le-Grand, Rieux, Séry, Rocquemont, Ermenonville, Oissery; des dixmes sur Villers, Vaucienne, Trumilly, Huleux, Verberie, Monchy-St-Eloi, Lévignen; des redevances en nature sur Pondron, Vaumoise, Thury, Coyolles; cinquante cordes de bois en la forêt de Retz; des rentes sur les domaines d’Amiens, Boulogne, la Ferté-Milon, Crépy, Betz, sur l’Hôtel-de-Ville de Paris, etc… L’ensemble de ces revenus s’élevait, dit-on, à trente-un mille livres.
Les bâtiments claustraux ont été presqu’entièrement démolis, ainsi que l’église dont il ne reste qu’une seule chapelle qui devait former une abside secondaire à côté du choeur. C’est une belle construction à sanctuaire polygone, à grandes lancettes simples sans ornement. La corniche est formée d’une série d’arcatures à plein-cintre, avec des contre-corbeaux et de gros modillons arrondis. Les voûtes ont des nervures semi-cylindriques accompagnées de cannelures et de filets, retenues sur des consoles à petites feuilles.
Selon les auteurs, la comtesse Eléonore était inhumée dans l’église, soit à l’entrée (selon Claude Carlier), soit dans la nef. Des sarcophages en pierre du pays furent retrouvés dans l’enclos de l’abbaye.
Le pèlerinage à Sainte Claire se célébrait tous les ans, les lundis et mardis de la Pentecôte. Ce pèlerinage très fréquenté dans le Valois était réputé pour la guérison des maux d’yeux.
Les vestiges actuels se trouvent dans une propriété privée.